recharge d'un véhicule électrique sous la chaleur
Pédagogie

Chaleur et véhicule électrique : quel impact sur la recharge ?

L’été pointe déjà le bout de son nez et la hausse des températures pose la question de l’influence de la chaleur sur les véhicules électriques. Les longs trajets à vitesse souvent plus élevée combinés aux températures estivales risquent de faire chauffer les batteries, mais pas seulement. Pour anticiper vos prochains voyages, on fait le tour de la question et vous livrons nos conseils pour rouler et recharger l’esprit tranquille cet été.

 

Les effets de la chaleur sur la batterie d’un véhicule électrique

Surchauffe de la batterie

Comme évoqué lorsque l’on étudiait l’impact du froid sur l’autonomie d’un véhicule électrique, une batterie lithium-ion n’aime pas les températures extrêmes. En effet, c’est généralement entre 20 et 25°C qu’elle fonctionne de manière optimale.

En période estivale, de longs trajets à vitesse élevée augmentent le risque de surchauffe de la batterie. Au-dessus de 45-50°C, les composants électroniques de la batterie se dégradent plus rapidement et on observe une baisse générale des performances de recharge. Bien sûr, la fourchette de température varie selon les modèles de véhicules électriques. Ce phénomène sera plus ou moins fort selon la qualité de votre batterie. 

Pour aller plus loin, nous vous invitons à lire nos conseils pour maintenir des performances de batterie satisfaisantes sur la durée.

Conséquences sur la puissance recharge

Plus la batterie se rapproche de son point de surchauffe, plus la vitesse de recharge sera réduite. En effet, le système de contrôle des batteries d’accumulateurs (BMS) adapte la puissance de charge reçue en fonction de la température de la batterie. Afin d’éviter toute surchauffe, la puissance et le temps de recharge sont plus ou moins affectés.

Dans des cas plus extrêmes, la recharge peut même être interrompue par mesure de sécurité, le temps que la batterie refroidisse.

Circuit de refroidissement de la batterie

Tout cela étant dit, selon le système de refroidissement qui équipe votre véhicule électrique, votre batterie sera plus ou moins affectée par la chaleur. Aujourd’hui, de nombreux modèles de véhicules électriques possèdent des systèmes de refroidissement efficaces via un circuit liquide. C’est le cas par exemple des modèles Tesla, Kia et Hyundai pour ne citer qu’eux. 

Certains véhicules régulent cependant la température de la batterie avec une ventilation forcée, moins efficace. Pensez donc à vérifier de quel système bénéficie votre véhicule électrique, pour adapter vos trajets en conséquence.


Les bornes de recharge sont-elles affectées par la chaleur ?

Oui, la chaleur influence également les composants électroniques des bornes de recharge. Les infrastructures de recharge publiques fonctionnent généralement de manière optimale jusqu’à 50°C. Et encore, on parle ici des stations les plus performantes.

Le cœur du problème est que les infrastructures de recharge publiques ne sont pas assez protégées. Aujourd’hui, la plupart des bornes installées à l’extérieur n’ont ni toit ni protection contre les températures extrêmes. On peut noter quelques exceptions comme les bornes du réseau Fastned déployées avec un toit de panneaux solaires. Ces dernières commencent à se développer sur le territoire français.

Station de recharge Fastned
Station de recharge Fastned avec toit en panneaux solaires

Au même titre que votre véhicule électrique, une borne de recharge sous la chaleur sera donc susceptible de brider la puissance qu’elle délivre.


Quid de la consommation de la climatisation ?

Comme sur les véhicules thermiques, l’utilisation de la climatisation, surtout à des températures extrêmes, diminue l’autonomie. 

Comme pour le circuit de refroidissement, cela dépend du système utilisé pour générer la climatisation. L’impact est moindre chez les véhicules électriques équipés d’une pompe à chaleur avec climatisation réversible. C’est d’ailleurs le système qui tend à se généraliser étant donné qu’il est bien moins énergivore. De quoi rouler dans des conditions agréables, en été comme en hiver, sans le stress de vider sa batterie. 

Si votre véhicule électrique dispose d’une pompe à chaleur, la consommation de la climatisation sera donc tout à fait raisonnable.

Si vous souhaitez aller plus loin, Automobile Propre se penche sur la consommation des équipements des voitures électriques (CVC, phares, essuie-glaces…) dans un article dédié.


Nos conseils pour éviter le stress de la recharge sous la chaleur

Avant toute chose, rappelons la première étape clé d’un voyage électrique réussi : la planification. Pour partir dans les meilleures conditions, pensez à planifier votre itinéraire en utilisant le route planner Chargemap.

Privilégiez des bornes abritées / en parking souterrain

Comme nous l’avons évoqué plus haut, les bornes de recharge sont aussi sensibles à la chaleur. Mieux vaut donc se diriger vers des stations de recharge possédant un toit ou se situant en parking souterrain. Pour cela, les photos publiées par la communauté Chargemap sur l’application mobile pourront vous aider à orienter votre choix de bornes.

Cette pause recharge abritée sera aussi bénéfique pour votre véhicule qui pourra refroidir plus efficacement. Et même sans recharger, stationner à l’ombre ou à l’abri dès que vous le pouvez permet de prévenir l’usure de la voiture en elle-même.

Si vous songez installer une borne à domicile, gardez cela en tête pour son emplacement (dans votre garage ou bien protégée si à l’extérieur). 

Rechargez tôt le matin ou la nuit

Dans la même idée, adapter votre voyage de façon à recharger tôt le matin ou la nuit si possible est une solution judicieuse. Surtout durant des épisodes caniculaires, vous profiterez de températures plus soutenables à la fois pour vous, votre véhicule électrique et la borne de recharge. Trio gagnant !

Pré-conditionnez l’habitacle de votre véhicule

Pour prendre la route dans les meilleures conditions, vous pouvez pré-climatiser l’habitacle de votre véhicule lorsqu’il est branché. De cette façon, la climatisation puise l’énergie du réseau et non de la batterie. Vous partez donc avec une température ambiante idéale et le maintien de celle-ci demandera beaucoup moins d’énergie. Solution idéale pour optimiser les performances de votre batterie sur un long trajet.

La plupart des voitures électriques permettent de programmer la température et l’heure de démarrage du pré-conditionnement soit via le tableau de bord, soit à distance depuis une application constructeur.

Levez le pied

Si vous lisez souvent nos articles, vous savez que ce conseil revient très souvent. Mais il est toujours bon à rappeler. Une conduite souple plutôt que nerveuse/sportive est bénéfique en toutes circonstances, mais plus que jamais durant des épisodes de températures extrêmes. Découvrez les petits réflexes que vous pouvez adopter au volant pour économiser la batterie de votre voiture électrique. L’addition de petites habitudes peut faire toute la différence à la fin 😉


Nous espérons que cet article a été instructif et vous permettra de voyager en véhicule électrique sereinement, même en période de forte chaleur. N’hésitez pas à nous partager vos retours d’expérience et vos astuces sur le sujet en commentaire. Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une bonne route et de bonnes recharges à l’approche de l’été ☀️

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Didier
Didier
13 mai 2022 17 h 32 min

En quoi une pompe à chaleur réversible est-elle plus efficiente qu’une climatisation ?

Ne ratez rien de l’actualité Chargemap,

Newsletter :

Réseaux sociaux :