Recharge voiture électrique cet hiver - risques de coupures d'électricité
Pédagogie

Coupures d’électricité : quid de la recharge des voitures électriques cet hiver ?

Depuis quelques années, après l’été, les risques de coupures de courant en hiver font la une des médias. Si la menace était difficile à prendre au sérieux ces dernières années, la crise énergétique liée à la guerre en Ukraine remet le sujet au centre du débat européen. Les conducteurs de véhicules électriques doivent-ils craindre une mobilité limitée cet hiver ? Quelles précautions prendre pour recharger son véhicule électrique en période de crise énergétique ?

 

Peut-on s’attendre à des coupures d’électricité cet hiver ?

Recharge voiture électrique à domicile cet hiver

En vue des difficultés d’approvisionnement en gaz liées à la guerre en Ukraine, les pays européens doivent s’organiser pour éviter tout risque de blackout. C’est pourquoi 26 pays membres de l’Union Européenne ont passé un accord pour réduire de 15% leur demande de gaz entre le 1er août 2022 et le 31 mars 2023.

En France, un autre problème fait surface. La production d’électricité est plus basse que prévu en temps normal car plus de la moitié du parc nucléaire est à l’arrêt (problèmes de corrosion, maintenance retardée…). De plus, les rendements des barrages hydrauliques ont été plus faibles en raison de la sécheresse.

À l’approche de l’hiver, quels sont les risques auxquels nous devons nous préparer ?

Baisse de tension

Si besoin, pour contrer les pics de consommation électrique cet hiver, la première mesure appliquée sera la baisse de tension. Concrètement, cela signifie que durant une période donnée, on observerait une baisse du voltage. Si on prend l’exemple de la recharge d’une voiture électrique à domicile, la puissance délivrée serait donc moins importante.

Coupures d’électricité

Tout d’abord, il est important de noter qu’il est très peu probable que l’on subisse une panne de courant généralisée à l’échelle régionale ou nationale. Le Gouvernement a annoncé que les entreprises seraient les premières touchées par des coupures si la situation devient plus critique. 

En revanche, en dernier recours et en cas d’épisodes de grand froid, un délestage tournant pourra être mis en place. Sur une durée de 2 heures maximum, un quartier pourra faire face à une coupure d’électricité. Si besoin, au bout de ces 2 heures, la coupure pourra toucher un autre quartier.

À noter que ces coupures tournantes sont bien encadrées, seront annoncées et ne pourront avoir lieu qu’entre 8h et 13h et entre 17h30 et 20h30.


L’impact de la crise énergétique sur la recharge de voitures électriques

Câble de recharge branché à une voiture électrique

La part de marché des véhicules électriques grandit chaque année, ce qui augmente naturellement la demande d’électricité liée à la recharge. Près de 90% des conducteurs de voitures électriques rechargent à domicile. Dans ce contexte de crise de l’énergie, la peur de ne pas pouvoir recharger son véhicule électrique est légitime.

Pourra-t-on recharger son véhicule électrique librement à domicile ?

Oui, en prenant quelques précautions. En effet, le Gouvernement ne va pas regarder la consommation de chaque foyer et couper l’électricité en fonction. Comme expliqué plus haut, la recharge à domicile pourra être affectée en cas de baisse de tension ou de coupures tournantes de 2h maximum dans votre quartier.

Pour éviter toutes coupures, le Gestionnaire du Réseau de Transport de l’Électricité (RTE) recommande fortement de décaler nos consommations en évitant les périodes 8h-13h et 18h-20h. Par ailleurs, son dispositif Ecowatt permet de suivre l’état de notre système électrique pour adapter nos gestes en conséquence.

Il n’y a donc pas de souci particulier à avoir si vous rechargez à domicile. Préférez simplement décaler la recharge en période creuse, préférablement durant la nuit.

Les bornes publiques pourraient-elles subir des coupures d’électricité ?

Si un quartier est plongé dans le noir lors d’une coupure d’électricité tournante, cela pourra naturellement toucher les bornes de recharge publiques présentes dans cette zone. Même s’il est peu probable de se retrouver dans ce cas de figure, prenons nos précautions pour soulager le réseau électrique durant les pics de consommation.

Dans un souci d’économies d’énergie, on peut également s’attendre à ce que des commerçants possédant des bornes ouvertes au public sur leur parking les mettent momentanément hors service.


5 conseils pour les conducteurs de voiture électrique

Dans le cadre de la recharge de votre véhicule électrique, voici quelques actions participant à l’effort de sobriété énergétique cet hiver.

1. Recharger votre voiture électrique en dehors des pics de consommation

Comme évoqué plus haut, pour les conducteurs rechargeant à domicile, le point le plus important à retenir est le décalage des consommations. Si vous avez l’habitude de brancher votre voiture électrique dès que vous rentrez du travail, attendez plutôt le moment du coucher. En effet, non seulement, vous ne risquez pas de coupures d’électricité, mais vous pouvez également profiter d’un tarif plus bas en heures creuses.

Ce décalage est aussi valable pour les usagers des infrastructures publiques. En accord avec les recommandations de la RTE, préférez recharger en dehors des périodes de forte tension du réseau électrique, idéalement en journée entre 13h et 18h et la nuit entre 20h et 8h.

2. Recharger le strict minimum

Dans la même lignée, que ce soit chez vous ou sur les bornes de recharge publiques, essayez de ne pas recharger plus que nécessaire. En plus de limiter vos consommations, cela prévient également la dégradation précoce de votre batterie.

3. Vérifier le statut des bornes de recharge sur Chargemap

Les bornes de recharge connectées avec Chargemap, et donc compatibles avec le Chargemap Pass, affichent le statut des connecteurs en temps réel. Avant de vous diriger vers une station de recharge publique, pensez à vérifier les données des bornes présentes sur Chargemap pour vous assurer qu’elle soit en service.















4. Adopter une conduite économe en énergie

Pour faire durer un plein électrique plus longtemps et réduire ainsi la fréquence de vos recharges, il est plus que jamais temps de suivre les principes de l’éco-conduite. Voici une liste non exhaustive d’habitudes de conduite que vous pouvez facilement implémenter :

  • Lever le pied de l’accélérateur et éviter la conduite sportive
  • Utiliser le frein régénératif
  • Activer le mode éco
  • Ralentir sur l’autoroute
  • Entretenir ses pneumatiques régulièrement

Pour en savoir plus, consultez notre article sur les principes de l’éco-conduite.

5. Favoriser la mobilité douce dès que possible

Enfin, le meilleur moyen de limiter son impact reste d’éviter la voiture individuelle lorsque cela est possible / réaliste. De nombreuses personnes sont complètement dépendantes de leur véhicule. L’idée n’est ainsi pas de blacklister la voiture individuelle, mais plutôt d’étudier si la mobilité douce peut s’insérer dans votre quotidien. Par exemple, prendre des personnes en covoiturage sur un long trajet est déjà une bonne initiative.

À garder en tête : à travers le dispositif Forfait Mobilité Durable, une entreprise peut verser une aide pour encourager les personnes à se rendre au travail en transports en commun, à vélo, en covoiturage, etc. Renseignez-vous auprès de votre entreprise pour voir si vous en bénéficiez.


À travers cet article, nous espérons avoir pu vous éclairer sur l’impact de la crise énergétique sur l’utilisation et la recharge de votre voiture électrique. Nous ne rentrons volontairement pas dans les détails techniques, l’idée étant de rester le plus accessible possible et vous donner des conseils pratiques 😊 

Dites-nous ce que vous en pensez et si vous avez d’autres conseils à partager dans les commentaires. L’entraide entre conducteurs se passe aussi en dehors de l’app Chargemap ! 😇🤝

Cet article vous a plu ? 
Une fois par mois, recevez les conseils et actus de Chargemap en avant-première dans votre boîte mail 💌


Crédits photo : Zaptec et dcbel sur Unsplash



S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Rochain Serge
Rochain Serge
14 octobre 2022 16 h 51 min

Je pense que les usagers habituels de la recharge à domicile n’ont rien à changer dans leurs habitudes car, comme moi, il ne rechargent qu’au tarif nuit sur une prise ordinaire à 2,2 KW ce qui permet en 8 heures de nuit de charger de quoi faire plus de 100 Km le lendemain, en moyenne entre deux et trois fois ce dont on a besoin. Il est donc même inutile de recharger toutes les nuits.

PERRADIN
PERRADIN
14 octobre 2022 16 h 52 min

La galère à venir, moi qui ai besoin de charger ma Twingo tous les jours !!! Déjà que les heures creuses ne m’avantagent guère, 1:30 h à 7:00 h, alors que je pars travailler à 3:30 h, je ne bénéficie que de 2:00 h de charge possible en période creuse !!! Et si en plus je dois me restreindre donc je n’irai plus travailler !!!

Anthony
Anthony
14 octobre 2022 18 h 31 min
En réponse à  PERRADIN

Bonjour,

Au vu de vos contraintes professionnelles, essayez de voir avec votre fournisseur d’énergie si vous pouvez décaler vos heures creuses,si cela n’est pas possible essayer de trouver un autre fournisseur qui pourrait vous proposer ce service.

Cordialement

Francis
Francis
15 octobre 2022 11 h 45 min
En réponse à  Anthony

Bonjour,
Ce ne sont pas les fournisseurs qui gèrent les plages des heures creuses, mais ENEDIS.
C’est eux qu’il faut contacter.
Cordialement

Deprick
Deprick
14 octobre 2022 19 h 43 min

Bonsoir je fait déjà cela depuis quelque années

Bajeux
Bajeux
16 octobre 2022 3 h 17 min

Pour cet hiver, et comme pour toutes périodes, il est utile de charger en suivant les heures creuses, voire si vous avez en plus l’abonnement tempo d’Edf, alors les périodes bleues et cresuses, associées aux prix du KWh vous sollicite à charger hors des périodes de pointe où les risques de coupures seront quasi nulle.
Il serait bon d’en parler!

Marie
Marie
16 octobre 2022 8 h 15 min

Bonjour a tous,
Pour ma part je charge essentiellement en heures creuses et jusqu’a 90 % de la charge, les dernier 10% sont les plus long a charger.
Pour aller au travail je fais 100 kms/jour 6/7 et je privilégie les réseaux secondaires ce qui permet d’avoir une autonomie un plus grande.

Ne ratez rien de l’actualité Chargemap,

Newsletter :

Réseaux sociaux :