froid et véhicule électrique tesla sous la neige
Pédagogie

Véhicule électrique et froid : que faut-il savoir avant l’hiver ?

Il n’y a encore pas si longtemps, affronter l’hiver en véhicule électrique était un véritable parcours du combattant. Fort heureusement, les progrès technologiques réalisés ces dernières années sur les batteries ont changé la donne. Que devez-vous savoir pour rouler en véhicule électrique confortablement par temps froid ? Nous avons rassemblé l’essentiel à connaître sur le sujet.

 

Quel est l’impact du froid sur la batterie d’un véhicule électrique ?

Baisse de l’autonomie

Vous l’avez peut-être déjà remarqué sur votre smartphone, la batterie a tendance à s’épuiser plus vite lorsque vous passez la journée dehors en plein hiver. On observe le même phénomène sur l’autonomie d’un véhicule électrique par temps froid. 

Cette explication est purement chimique. Pour faire simple, plus la température baisse, plus les réactions chimiques au sein de la batterie sont ralenties et la tension chute. La batterie est moins efficiente et se décharge donc plus vite.

Performances de recharge affaiblies

Lors de vagues de grand froid, votre véhicule électrique pourra aussi brider la puissance de recharge reçue, provoquant un temps de recharge plus long. Cela est davantage notable sur la recharge rapide. D’ailleurs, les bornes de recharge connaissent elles aussi une diminution de la puissance délivrée. Ce phénomène est exacerbé par l’absence de toit / protection sur la majorité des bornes de recharge publiques.

Selon la technologie de la batterie de votre voiture électrique, l’autonomie et les performances de recharge sont plus ou moins affectées en période de grand froid. Heureusement, la plupart des véhicules électriques actuels sont conçus pour conserver de bonnes performances en hiver.

Parmi les progrès réalisés sur les batteries de voitures électriques, on compte notamment la mise en place de systèmes efficaces de régulation de la température. Cela permet de conserver la batterie dans une fourchette de température convenable et ainsi minimiser l’impact négatif du froid sur cette dernière.


L’utilisation du chauffage en voiture électrique est-elle à proscrire en hiver ?

L’équipement le plus énergivore dans un véhicule électrique est le chauffage. Cela dit, il l’est peut-être moins que ce que vous croyez.

Il y a une première distinction à faire entre un système de chauffage basé sur une pompe à chaleur et celui basé sur une résistance électrique. Ce dernier affiche une consommation de l’ordre de 2 à 4 kW contre environ 0,5 à 1 kW pour une pompe à chaleur. Un chauffage à résistance électrique consomme donc autour de 2 à 6 fois plus qu’une pompe à chaleur. 

La bonne nouvelle est que la pompe à chaleur est de plus en plus répandue sur les nouveaux modèles de véhicules électriques. Veillez tout de même à vérifier cet aspect avant l’achat d’une voiture électrique, surtout s’il s’agit d’un modèle plus ancien.


Qu’en est-il de la consommation des petits équipements type phares et essuie-glaces ?

Pour le reste des équipements (radio, essuie-glaces et phares), leur consommation est très négligeable. À titre indicatif, les phares consomment en moyenne 120 watts et les essuie-glaces et la radio en consomment moins de 100. Cela pèse donc très peu sur la balance et vous pouvez utiliser ces équipements par temps froid sans aucune crainte.


Parlons des pneus hiver pour voiture électrique

Si vous décidez, ou êtes contraint dans le cadre de la loi Montagne, d’équiper votre véhicule électrique de pneus hiver, attendez-vous à une légère surconsommation. Pourquoi ? Tout simplement car ils sont dotés d’une gomme spéciale qui adhère davantage au sol.

Encore une fois, cette consommation dépend de votre modèle de voiture électrique ainsi que de la qualité des pneus choisis. 


Comment minimiser l’effet du froid sur votre véhicule électrique ?

Pré-conditionner l’habitacle du véhicule

Si votre véhicule dispose d’un chauffage à résistance ou que vous vous apprêtez à faire un long trajet, activer le chauffage avant de prendre la route est idéal. En effet, l’intérêt est de programmer le chauffage environ 30 minutes avant le départ pendant que le véhicule est branché. De cette façon, c’est le réseau électrique qui est sollicité et non pas votre batterie. De quoi prendre la route dans les meilleures conditions en réduisant la consommation du chauffage. En effet, il n’est sollicité que pour maintenir la température de l’habitacle.

Si vous prenez la route juste après avoir rechargé, cela pourra en prime vous faire économiser quelques précieux kWh, la batterie ayant été “préchauffée” grâce à la recharge.

Utiliser sièges et volant chauffants

Le volant et les sièges chauffants sont moins gourmands en énergie qu’un chauffage classique. Couplé au conseil précédent, l’utilisation de ces équipements sera suffisante pour rester au chaud sur un trajet court à moyen.

Lever le pied de l’accélérateur

Enfin, pour former le trio gagnant si vous appliquez les deux conseils précédents, nous vous conseillons une conduite plus tranquille. En mode éco, avec une utilisation intelligente du frein régénératif, vous pourrez aller encore plus loin pour braver le froid à bord de votre véhicule électrique.

Astuce bonus : adaptez vos réglages vitesse dans l’app Chargemap

Si vous préparez un long trajet en voiture électrique, le planificateur d’itinéraires Chargemap vous permet de configurer une vitesse maximale pour économiser de l’énergie. Dans la même lignée, vous pouvez activer l’option “Accepter de réduire la vitesse”. Si votre parcours s’y prête, le route planner Chargemap pourra vous conseiller de rouler à une vitesse réduite sur certains tronçons de votre trajet afin d’éviter un arrêt-recharge.


Pour plus d’informations, consultez notre article sur les dernières évolutions du planificateur d’itinéraires Chargemap en 2022.


Nous espérons que cet article vous aidera à braver le froid à bord de votre véhicule électrique. N’hésitez pas à nous partager vos expériences dans les commentaires. Avez-vous d’autres astuces à partager à de nouveaux conducteurs de VE ? ❄️



S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pierre Faure Brac
Pierre Faure Brac
18 novembre 2022 21 h 15 min

Ne confondez pas puissance et consommation. kW et kWh.

Daniel HUCHETTE
Daniel HUCHETTE
18 novembre 2022 22 h 07 min

Sur une Zoé, il y a deux batteries : une de 50 Kw pour la traction et une autre ordinaire pour la voiture. Donc chauffage, etc… ne tire pas sur la traction…

Roux Christian
Roux Christian
22 novembre 2022 11 h 27 min

Bonjour, j’ai un scooter électrique Frison T10 qui me permet une autonomie de 180 à 200 km. Avez vous des conseils à me donner, car j’ai de long trajet à prévoir et j’hésite de l’utiliser avec l’hiver à venir. Hélas je me trouve dans un désert de transport publique qui m’impose des horaires qui ne correspondent pas à mon activité.
Merci pour votre attention, bien cordialement Christian R.

Ne ratez rien de l’actualité Chargemap,

Newsletter :

Réseaux sociaux :